Schéma Local de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (SLESRI)

Laval Agglo : une vraie dynamique étudiante !

Le but de ce schéma : développer l'Enseignement Supérieur, la Recherche et l'Innovation sur le territoire.

En 15 ans, le nombre d'étudiants a augmenté de 43% sur le territoire. Laval Agglo ne compte pas s'arrêter là et souhaite continuer sur sa lancée !

 

Le diagnostic :

Avant de réfléchir à une stratégie pour développer l'enseignement supérieur, Laval Agglo a souhaité faire un état des lieux de l'offre et la qualité des formations d'enseignement supérieur.

Un socle solide pour un développement

 

  • La forte attractivité de certaines formations
  • La présence importance de chercheurs, de doctorants
  • Un ancrage local de la recherche dans le numérique
  • La présence de centre de ressources renommés (CLARTÉ et CEMCAT)
  • Une image forte sur la réalité virtuelle avec "Les Rencontres annuelles de la réalité virtuelle"
  • L'équilibre entre formations universitaires, écoles d'ingénieurs, STS et autres écoles en santé, tertiaire
  • La présence nombreuse de parcours bac-3/bac+3
  • Un continuum bac+2/bac+5 en émergence
  • Des services de logements et de restauration de qualité pour les étudiants
  • Une dynamique d'innovation autour de l'entrepreneuriat
  • Un soutien important des collectivités locales

Des facteurs limitants

 

  • Une attractivité moyenne liée à un manque d'identification de Laval comme un pôle universitaire et à une faible intensité et/ou visibilité de la vie étudiante
  • Une faiblesse de l'offre de formation en lettre et sciences humaines et sociales
  • 2 formations universitaires en sciences et techniques, hors informatique et peu de BTS à vocation industrielle, sans compter les formations dans le champ du numérique
  • Les passerelles et articulations entre les formations comme entre établissements sont insuffisantes pour faciliter les parcours sur le site (entre bac+2 et bac+5)
  • La dimension internationale des formations est peu développée
  • Le faible impact local de la recherche, dans les domaines autres que le numérique
  • Un déficit d'information auprès des acteurs économiques

La stratégie :

8 axes stratégiques

  • Offrir un large spectre de formation post-bac avec une logique de continuité Bac-3/ Bac+3
  • Proposer une offre de formation attractive au-delà du département
  • Élargir ou conforter les filières d’excellence
  • Développer la vie étudiante
  • Intensifier les liens avec le milieu économique et l’entrepreneuriat étudiant
  • Améliorer la communication du site universitaire
  • Mettre en place la gouvernance du site

La gouvernance

La gouvernance du SL-ESRI doit répondre à des critères de souplesse et d'efficacité et à deux principes majeurs :

  1. Impliquer l'ensemble des acteurs de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation pour :
    1.  favoriser les échanges
    2.  permettre une remontée des difficultés rencontrées
    3.  mettre en place des actions performantes
  2. Disposer d'une instance décisionnelle légitime pour rendre les arbitrages nécessaires et impulser les dynamiques répondant aux besoins du territoire
  • Conseil stratégique pour décider des arbitrages, prise de décision politique, choix des commissions, thématiques... : tous les acteurs signataires du SLESRI : Laval Agglo, le Conseil départemental 53, la Région des Pays de la Loire, l'Université du Maine
  • Conseil de site pour échanger, remonter des informations... : composantes locale de l’Université, les établissements publics et privés proposant des formations post bac, les acteurs de l’innovation et du transfert technologique, le CROUS et l’InterBDE

Le budget

Le département de la Mayenne et Laval Agglomération financeront le SLESRI à hauteur de 3,4 M€ sur trois années (2017, 2018 & 2019)

Le Conseil Régional des Pays de la Loire, il contribuera à la mise en oeuvre du SLESRI dans le cadre de ses politiques et notamment :

  • les projets relatifs à l’orientation et au renforcement des liens entre les lycées et l’enseignement supérieur,
  • les réflexions visant au développement de l’offre de formation et l’acquisition d’équipements pédagogiques dans ce cadre,
  • l’ouverture de nouveaux cursus en apprentissage,
  • l’internationalisation du site, notamment en lien avec les actions de l’Université Bretagne Loire,
  • l’équipement numérique des acteurs du site,
  • les projets de recherche dans le cadre des AAP de la Région,
  • les collaborations entre laboratoires et entreprises dans le cadre de projets de R&D,
  • les initiatives visant à développer l’entrepreneuriat étudiant dans le cadre du dispositif PEPITE.

Pour en savoir plus, consultez le site de Laval Économie

Retour en haut de la page

Réalisation Stratis